ITEP Clamageran

Rue du Moulin à Vent - BP 31 • 91470 Limours • Tél. 01.64.91.00.01 • Fax 01.64.91.49.25 • www.clamageran.eu

ContactSite webPlan d'accèsProjet d'établissement

Direction : AW Belal

Catégorie : Institut Thérapeutique Educatif et Pédagogique

Prise en charge : Enfance en difficulté

Age : Enfants (7 à 14 ans)

Mixité : oui • Hébergement : internat - semi internat • Effectif agréé : 47

L'Institut Clamageran, à l'orée de la ville de Limours, sur le plateau de Roussigny, après avoir été l'un des premiers instituts Médico-Pédagogiques (ouvert en 1924), est aujourd'hui un Institut Thérapeutique, Educatif et Pédagogique. Il accueille en internat de semaine ou partiel et en externat, quarante cinq enfants, garçons et filles de sept à quatorze ans, présentant des troubles du caractère et du comportement. Ces enfants souffrent de ne pouvoir trouver une relation satisfaisante avec eux-mêmes et leur environnement.

Ces difficultés les conduisent à ne pas pouvoir investir leur scolarité, développer leur curiosité, leur intelligence et accéder aux apprentissages. Ils n'ont comme ressource que de manifester avec violence, intolérance, irritabilité, instabilité ou à l'inverse par un repli sur eux-mêmes, une inhibition, une peur de l'autre, leur souffrance psychique, leur recherche désespérée d'équilibre psychologique.

La grande maison bourgeoise qui abrite l'Institut date du siècle dernier, et appartenait à Monsieur Clamageran, Sénateur de la Seine, Ancien Ministre des Finances et ancien adjoint au Maire de Paris durant la troisième République. Sa nièce, Madame Herold, crée en 1917 l'Association d'Aide aux Blessés Nerveux de Guerre, dite ABNG, qui après s'être occupée des blessés nerveux revenus des tranchées, transpose le concept de traumatisme psychique de guerre aux enfants ayant été psychologiquement éprouvés, en ouvrant un établissement spécialisé pour eux.

Aujourd'hui

C'est un établissement médico-social. Les frais de séjour sont assurés par les caisses d'assurance maladie des parents après saisine et accord de la Commission Départementale de l'Education Spéciale située à Évry. La plupart du temps c'est par l'intermédiaire des écoles primaires que ces démarches sont entreprises.
L'équipe pluridisciplinaire de Clamageran assure les prises en charges éducatives, pédagogiques et thérapeutiques des enfants, ainsi que la logistique des services généraux et administratifs. Elle est composée d'une cinquantaine de personnes.

Le projet institutionnel vise à permettre à l'enfant, grâce à un appui psychothérapeutique, une prise en charge éducative de la vie quotidienne et une scolarité spécialisée, la réintégration ultérieure en milieu ordinaire tant familial que scolaire. La prise en charge éducative a pour objectif plus général d'apporter aux enfants les éléments d'une consolidation de la personnalité et d'une autonomie qui leur permettent d'aborder leur adolescence dans les conditions psychiques, physiques, affectives et culturelles les meilleures possibles.

Les éducateurs sont principalement chargés de l'apprentissage aux relations sociales tant à l'intérieur de l'établissement qu'à l'extérieur. Ce travail s'appuie sur une nécessité de contenir le comportement difficile de ces enfants par un encadrement ferme mais bienveillant, chaleureux, ouvert au dialogue grâce à des activités éducatives nombreuses et structurantes. Parfois, des travaux d'intérêts collectifs dont l'enfant puisse être fier viennent l'aider à prendre conscience des conséquences de ses actes, en "réparant" et en se "réconciliant" après avoir commis des bêtises que nous comprenons surtout comme des tentatives maladroites d'appréhender le monde et ses exigences.

L'enseignement spécialisé leur assure en petit groupe et d'une façon individualisée, une remobilisation et un rattrapage scolaire. Il contribue au réaménagement psychique et cognitif de l'enfant. La place de l'école dans l'Institut ne se résume pas à un lieu d'apprentissage, c'est l'une des composantes essentielles de leur suivi. Il nous faut les rendre capables de fournir un effort de réflexion, de concentration, de mémorisation et pour cela commencer par les intéresser et les motiver à s'instruire, prendre du plaisir à découvrir et réaliser.
Les remédiations scolaires proposées leur permettront de déplacer leurs points d'opposition et de blocage. Les réussites qu'ils rencontrent leur redonnent confiance en eux. Ainsi peut s'amorcer une remise en cause de leurs rapports aux apprentissages, les conduisant à reprendre pied dans des relations plus sereines avec leur entourage.

L'école est constituée d'une classe préscolaire, une classe de CP, une classe de CE1/CE2, une classe de CM1/CM2, une classe de SEGPA (préprofessionnelle) et une classe expérimentale de 6ème avec l'outil informatique (accès à internet, cd-rom scolaires), et une inscription au Centre National d'Enseignement à Distance. Les intégrations scolaires totales ou partielles peuvent être mises en place par les enseignants et les éducateurs dans les écoles de Limours ou des environs (cycle primaire, SEGPA, 6ème, 5ème).
En fonction des capacités de l'enfant (niveau scolaire, comportement...) l'intégration est préparée de façon à être souhaitée et investie par le jeune. Ainsi ces intégrations sont l'aboutissement d'un long processus qui conduit l'enfant à expérimenter, puis réussir son insertion sociale. En cas d'échec l'enfant reprend sa scolarité à l'Institut. Les suivis psychothérapiques et rééducatifs leur offrent des temps de travail sur eux-mêmes qui les aide à prendre conscience de leur situation en devenant capables d'en parler.

Cette réflexion leur permet de mieux comprendre l'origine de leurs difficultés relationnelles avec leur entourage, et par la suite de les dépasser. L'institut psychothérapique, éducatif et scolaire n'a pas pour vocation de suppléer et encore moins de se substituer à des parents "empêchés" d'assumer leur rôle pour des raisons psychologiques ou sociales.

Nous voulons nous situer dans un rôle de soutien familial, comme une aide qui n'exclut pas la famille naturelle mais au contraire vient lui apporter une relative mise à distance salutaire, rendant possible l'instauration d'un dialogue et d'une réflexion conduisant à un véritable travail de reconstruction des liens inopportuns, distendus, conflictuels ou pathologiques qui sont au coeur des troubles des enfants. Les modalités de suivi des enfants sont évolutives : les enfants peuvent rentrer tous les soirs chez eux ou rester certains soirs ou tous les soirs de la semaine en internat. Les week-ends, ils rentrent tous dans leur famille ou le cas échéant dans une famille d'accueil. Une fois par mois, un petit camp de week-end est organisé dans différents lieux pour diverses activités, de même pendant les petites vacances scolaires.

Nous venons récemment de compléter ce dispositif par l'ouverture aux Ulis d'un Service de Soins et d'Education Spécialisée à Domicile de 15 places afin de permettre à certains enfants de continuer d'être accueillis en milieu scolaire ordinaire et dans leur famille grâce à un soutien psychologique, éducatif et pédagogique.

En conclusion

Nous pouvons dire que la mission de l'Institut Clamageran consiste à proposer à ces enfants de trouver en eux-mêmes des raisons suffisamment fortes pour accepter d'abandonner leur comportement inadéquat. Nous considérons ce dernier surtout comme un symptôme de leur troubles psychologiques. Tout enfant doit pouvoir par l'expérimentation et un accompagnement bienveillant mais ferme des adultes de son entourage, trouver du sens à son existence. Il s'agit au fond d'aider ces enfants à se construire un système de référence et de valeur pertinent avec les exigences souvent contradictoires de la vie sociale.

Au-delà de sa spécificité, l'Institut Clamageran n'est qu'un lieu d'enfance avec ses recoins, ses cabanes, ses joies et ses tristesses... Il veut être une des composantes de la vie communale, il entretient des relations avec les associations, les écoles, la bibliothèque et l'équipe municipale. Acteur et citoyen, telle pourrait être sa devise.

Viisite du château en images.